Consultation pour enfant

L’implication de la famille dans le travail thérapeutique avec l’enfant est très importante car c’est elle qui est présente au quotidien avec l’enfant, qui est encore plus que l’adulte dépendant de son environnement. Il est fondamental de le prendre en compte en tant que membre relié aux autres. Il est également nécessaire pour l’enfant que son espace thérapeutique soit préservé car c’est toute son intimité et sa différence qui va pouvoir se dire.

Quand consulter ?

Tout d’abord lorsque l’enfant présente des manifestations qui interfèrent très clairement avec son développement et sa vie quotidienne. Par exemple, lorsque l’enfant commence à s’isoler, qu’il a des difficultés relationnelles avec ses amis, que ses résultats scolaires sont en chute libre, quand ses camarades sont violents avec lui, lorsqu’il dort mal ou qu’il est hyperactif. Par ailleurs, lorsque les parents se sentent dépassés, et qu’un conflit naît entre les parents (en couple ou séparés) en raison d’une approche différente.

Comment se déroule une séance ?

Dans une séance de thérapie, je propose à l’enfant de  jouer, de dessiner, de me raconter ses « toudoux » (petites ou grandes joies) et ses « kipiks » (difficultés du moment). On peut aussi inventer des histoires ensemble avec les « personnages » qui se présentent à l’imaginaire de l’enfant.

Le « jeu » est révélateur du «je» de l’enfant. Je me « prête » au jeu de l’enfant, en nommant éventuellement ce qu’il pourrait ressentir ou voir, je lui pose des questions ou j’accompagne le jeu ou le dessin pour « avancer avec lui » et faire du lien avec sa problématique, en relation étroite avec ce que je perçois de l’histoire de l’enfant.

La relation que nous pouvons développer ensemble est aussi importante. Que l’enfant puisse faire confiance à l’adulte, qu’il puisse se sentir compris dans sa souffrance ou ses difficultés, ces deux conditions ont une fonction réparatrice.